écrivain et libre


Ebook de combat : Arnaud Lagardère et Hachette Livre sont nos adversaires


Le 31 octobre 2011 fut publiée ma "Lettre ouverte à monsieur Arnaud Lagardère", elle n'aborde aucunement sa vie privée ni EADS mais le livre numérique. Elle est sous-titre (un long sous-titre pour essayer d'être visible sur Internet) : "Hachette Livre et les ebooks", mais ce n'est pas tout : "déclarations, réalité et dangers."

Elle débute par un cordial "Monsieur Lagardère,"

Comme le début de la lettre est reprise sur l'ensemble des sites qui distribuent cet ebook (Amazon, Itunes, La Fnac, Immateriel, epagine) je ne vais pas le noter ici, sinon je risque d'être classé comme redondant... ce qui certes serait un comble mais la technique est ainsi...

J'expose d'abord un principe vérifié dans l'économie du livre en papier sur le contrôle de l’accès aux points de ventes, qui permet de contrôle les ventes, en excluant des insoumis, les indépendants quoi, ceux qui osent essayer de pratiquer dignement leur art.

Lagardère Publishing aux États-Unis a réussi à séduire des auteurs de best-sellers : James Patterson et Stephenie Meyer sont les meilleurs vendeurs. Monsieur Lagardère est ainsi satisfait d'avoir pu négocier au mieux ses intérêts avec Amazon, Barnes & Noble, Google ou Apple. Ce qui signifie bien que nous sommes dans une négociation où les puissants ont plus d'armes que les faibles... ce n'est pas une nouveauté mais à l'heure du numérique, ne sombrons pas dans l'utopie du tout est facile pour l'écrivain indépendant...

Acheter :
Lettre ouverte à monsieur Arnaud Lagardère au sujet du Livre numérique
Hachette Livre et les ebooks, déclarations, réalité et dangers




Votre avis

Si vous souhaitez soutenir cette page :